34 thoughts on “La joie de faire des dédicaces

  1. Le pire c’est qu’il y a écrit « Pour Fred » ! Ce qui veut dire qu’il ne peut être vendu qu’à un Frédéric ou un Frederico : )

  2. Personnellement, acheter la dédicace à l’attention de quelqu’un d’autre…. Fred doit être vraiment dans la merde.

  3. C’est bizarre en effet le phénomène de la revente de dédicace. J’aime bien que tu nous donnes le lien sur Ebay aussi.. haha. En fait si quelqu’un te disait ne mets pas de nom tu le ferais??

    1. Pour le lien, il suffit de cliquer sur l’image.
      Dédicacer sans mettre de nom ? Pourquoi pas il peut y avoir plusieurs raisons mais c’est quand même un peu louche.

  4. mm tu aurais du mettre qqch comme “cette dédicace est interdite a la vente ” ou “dédicace transférable et non commercialisable”. Tu ne voudrais pas me’en dédier qq uns?

  5. D’un autre côté, sur mon exemplaire de Shenzhen, j’ai presque le même dessin … :-O
    (mon innocence et toutes mes illusions s’écroulent!)

  6. en même temps, on ne sait rien du vendeur ni comment il s’est procuré ces BD.

    Si ça se trouve Fred est mort

  7. – Je peux me permettre de prendre la défense de ce type, n’ayant moi-même jamais sollicité de dédicace, qui transforme les festivals de BD en véritables FOIRES aux livres ennuyeuses.
    – Vu les prix pratiqués par les éditeurs de BD, ça peut être un moyen que d’acheter des BD, les faire dédicacer pour faciliter leur revente, et les lire ainsi à moindre frais.
    – Dans l’ensemble, les éditeurs de BD sont une machine à faire du pognon, et peu d’auteurs de BD à ma connaissance ont fait ce qu’il fallait pour se soustraire à ce système mercantile, créer des structures qui permettent aux auteurs débutants de ne pas se retrouver seuls face au supermarché du livre.

  8. Vraiment poche… Le Tampographe Sardon aurait peut-être une étampe spéciale pour de telles circonstances/pour les vendeurs de dédicaces !? Hehe…

  9. bonjour guy, (laisse moi t’appeler guy, j’ai l’impression d’avoir eu un copain le temps d’une lecture qui m’aura marquée et j’ai écrit sur le blog d’un journaliste de franceinfo que tu m’avais fait apercevoir une partie du puzzle.)
    j’aurais préféré mettre un post sur un autre sujet, plus léger, ou plus en relation avec ce qui t’amène à tenir ce blog, mais je tombe sur celui là
    la dédicace est la galère des dessinateurs et des auteurs en général. la galère.
    produire, reproduire, en l’espace de quelques heures, échanger quelques (bons) mots avec des inconnus qui t’admirent, entendre mille mercis (“avec plaisir”), sourirs, j’ai mal aux doigts, la petite blague, jeter un oeil à la file d’attente (putain, 2 heures….).
    non, guy, ne fais pas ça, ne va pas voir ce ibê, ça ne sert à rien, sinon peut etre à te désoler un peu plus sur la nature humaine. c’est peut etre quelqu’un de bien intentionné qui t’a fait passer l’info, mais tout le monde le sait.
    et comme à jerusalem, il y a des gens qui n’ont rien compris, qui sont la pour foutre la merde, pour semer le doute. pour faire du commerce. là bas aussi, c’est l’avidité qui fout le bordel.
    “ai je bien fait ? est ce que ça vaut le coup ? est ce qu’ils en valent le coup ?”
    tes décicaces, elles ne sont pas là pour faire plaisir (c’est “seulement” la cerise sur le gateau pour ceux qui ont “vraiment” lu), pas là pour faire rentrer du pognon (enfin ça, si , un peu quand meme…), elles sont là pour contribuer à faire passer le message.
    parce que si on sait lire, on en sort avec les yeux écarquillés, de ces bouquins.
    savoir que tu fais la une de l’ibê, en etre désolé voire agacé, ça peut modifier ton regard. et donc le mien. et ça, je n’ai pas envie….
    il faut continuer, avec ou sans dédicaces, la tete dans le guidon, parce que la pente est rude mais que l’objectif est certain : partager le regard d’un gars qui y était.
    avec innocence, sans illusion, et ce qui faut d’humour.
    je peux penser que dans la vie, tout le monde ne comprends pas toutes tes blagues…
    vraiment encore merci…
    pierre

  10. 1 con sur 200, ça ne vaut pas le coup de priver les 199 autres. (pourcentage au pifomètre)

  11. Personnellement, ça ne me choque pas plus que ça… Ca ne nuit pas à l’auteur, ça ne nuit pas à l’oeuvre. Juste un échange commercial entre deux types. Tant qu’il y a un gars pour vendre et un gars pour acheter, c’est leur affaire. Quand on y pense, on le fait bien avec des originaux de Victor Hugo et ça ne choque personne.
    L’essentiel, c’est que l’exemplaire, au départ, ait été payé à l’auteur / l’éditeur / le libraire.
    Les exemplaires presse qu’on retrouve sur eBay, ça c’est choquant. Puisque c’est un cadeau. Revendre un cadeau, c’est vraiment pas reluisant…

  12. Je suis d’accord avec JP Depotte, je ne vois pas trop ce qu’il y a de surprenant. J’imagine que cela peut trouver preneur auprès d’un fan à qui il manquerait un dessin original de toi.

    Délateur.

  13. Et si on était un peu positifs et un peu optimistes ?
    Un gars qui s’en fout fait la queue et obtient une dédicace. Il ne lit pas le livre, il s’en fout, lui ce qu’il veut c’est gagner un peu d’argent.
    Un autre gars n’a pas pu venir au salon du livre mais lui, il ne s’en fout pas. Il aime l’auteur et il rêverait d’avoir une dédicace. Il voit le livre sur eBay, le prix lui convient (personne ne l’oblige à l’acheter).
    Il l’achète, il est content. L’autre l’a vendu, il est content aussi.
    Qu’est-ce qu’il y a de pourri là-dedans ?

  14. Salve, purtroppo non conosco il francese. Pazienza, Le scrivo in italiano. Ho letto con commozione e stupore la Sua Graphic Novel “Cronache di Gerusalemme” e Le esprimo i miei migliori complimenti. Il Suo libro è un capolavoro!
    Con ammirazione
    Angela

  15. Angela traducco per te:
    JE traduis pour Angela
    “Salut, malheureusement je parle pas français. Tant pis, je vous écris en Italien. J’ai lu avec avec stupeur et émotion votre roman graphique ” chroniques de Jérusalem”, et je me permets de vous faire part de mes meilleurs compliments. Votre livre est un chef d’oeuvre!
    Avec admiration
    Angela”

    Si ça peut vous consoler d’ebay, une admiratrice italienne, qui elle a lu et gardé son livre, manifestement
    Raphaël

  16. C’est vraiment n’importe quoi, une dédicace qui se monnaie ça n’a plus de sens. Bon on, va dire que ce sont des victimes de la crise…

  17. Rhooo… soyons positifs, essayons de trouver une explication :
    Robert a voulu faire un beau cadeau à son copain Fred, et fait dédicacé à son attention un beau livre, pour lui offrir à son anniversaire. Fred est touché du cadeau. Mais étant fauché (c’est la crise, ne l’oublions pas), il choisit de le revendre du Ebay, afin d’obtenir un pécule pour offrir à son tour un beau cadeau à Robert…
    Une belle histoire d’amitié se cache peut-être derrière cette transaction

  18. Voyons les choses autrement. Je l’ai tellement aimé ce bouquin que je passe mon temps à l’offrir. Et j’y ajoute ma petite dédicace : à toi mon ami avec qui j’ai envie de partager ce plaisir et cette belle expérience d’expatrié.

  19. Sauf que le Fred en question a dans ses ventes précédentes des dizaines de bd dédicacées.
    Drôle de sport…

  20. Je viens de tomber sur ce blog par hasard suite à ma lecture de chroniques de Jérusalem et suis assez choqué par ce que je lis. Je trouve assez affligeant toutes les critiques qui sont faites sur ce forum. Je ne cautionne en rien cette démarche, mais je ne la condamne pas non plus. Qui suis je pour la condamner et comment la condamner d’ailleurs alors qu’on ne sait rien, ni le pourquoi du comment. Tout le monde émet des suppositions avec des “peut être que c’est pour ci ou peut être que c’est pour ça”… Beaucoup de gens se permettent de juger sans même savoir. Y’a rien d’illégal à ce que je sache là dedans et tous ceux qui trouvent ça amoral ne valent finalement pas mieux en venant faire le procès d’un mec ici. Drôle de blog !!!

  21. Sutout ne pas s’en faire,

    Le résultat final est une augmentation de la notariété.

    Je connais un peintre dont les tableaux ont été volés en mêle temps que de plus célèbres, et il a monté en cote. Ne pas s’en faire.

  22. Pour ceux qui ne trouvent rien de choquant dans cette pratique, une citation de Jiddu Krishnamurti :
    « Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade. »

  23. plutôt mourir que de vendre mon exemplaire dédicacé…. surtout que moi en prime j’ai une jolie photo Polaroid dédicacé…. yek yek yek !!!

  24. L’excuse du “C’est la crise” me fait bien marrer : vu la marge qu’il se fait, il a à peine de quoi se faire un bon charriot au Lidl…
    Sinon, j’opte aussi pour le tampon offert par les éditeurs à tous leurs auteurs en dédicace avec la mention proposée par siul miranda.
    Aux défenseurs du vendeur : l’auteur prend du temps et offre sa propriété intellectuelle à une dédicace qu’il pourrait très bien vendre (comme ton pote Paulo qui vient faire du black dans ta maison pour réparer ton robinet). Il n’en tire aucun partie : ce qu’il te donne, il le perd en temps et en fatigue. Il aurait très bien pu rester chez lui, l’éditeur s’occupant de toute façon de la promo. Le vendeur, lui, a eu la chance de rencontrer l’auteur, de lire une ou deux bds dans la file d’attente (ou plus d’accord), de posséder ainsi un objet unique, et se permet de récolter le fruit du travail d’un autre sans aucun effort… À moins d’être au MEDEF où la pratique est courante, c’est juste injuste.

  25. Et moi, je trouve qu’on en crève de toujours faire la morale à son voisin. Un peu d’utopie : rêvons de liberté, d’un monde où l’on peut vendre une simple dédicace sans se faire lapider (même si ça reste des mots). Franchement, quel mal fait-il ce vendeur de dédicace ? A qui fait-il du tort ? A notre morale ? Non, les vrais problèmes moraux, c’est la liberté en Corée du Nord, la fraternité à Jérusalem et c’est pour ça que les livres de Guy Delisle sont importants, ils remettent les choses à leur place par rapport à nos petites mesquineries de biens portants.
    Et puis, je vous le rappelle, personne n’est obligé d’acheter la dédicace à ce type sur eBay. C’est ça la liberté ! Si quelqu’un l’achète, c’est bien qu’il est d’accord et que, quelque part, il trouve que ça en vaut le prix. Laissons en paix ces deux adultes consentants qui ne font de mal à personne.

Leave a Reply to tetto² Cancel reply