Kim, Kim et re-Kim

Kim Jong-il a cassé sa pipe.
Sale année pour les dictateurs, j’ai pas fait le compte mais si on continue à ce rythme, 2011 sera une année symbolique pour les opprimés de la terre.

Pendant que le nouveau Kim (environ 28 ans) se prépare à ses nouvelles fonctions de dictateur, je tombe sur ce petit livre acheté il y a fort longtemps à Pyongyang qui traînait dans mon atelier.

A l’intérieur, on y trouve cette photo. On y voit Kim Il-sung et Kim Jong-il discutant au milieu d’une avenue. Du grand art côté propagande. Et ce, bien avant l’ère Photoshop.


Passons sur l’ombre retouchée, la perspective surréaliste ou sur la gigantesque tumeur du père qui a disparu comme par magie.

Plus étonnant encore, c’est la taille du fils.
On le sait, Kim Jong-il n’était pas très grand. Il affectionnait les talonnettes et les coiffures ébouriffantes pour se donner un peu plus de volume. Malgré tout le voilà au même niveau que son père.


En réalité, on devrait obtenir ceci :

Comme en témoigne la photo suivante.

C’est au tour de Kim Jong-un maintenant d’entrer dans la photo de famille. (J’ose à peine imaginer le nombre de portraits officiels qu’il faudra accrocher à côté des deux autres sur tous les murs du pays.)

Enfin, gageons que même si Kim Jong-un est un nabot (avec ou sans talonnettes), la propagande nord-coréenne saura nous le montrer à la hauteur de la situation.

15 thoughts on “Kim, Kim et re-Kim

  1. Un nabot avec une coupe de redskin au pouvoir d’un grand pays militaires tous payés en bol de riz?
    Sinon, pour la propagande décalé, et sans retouche en plus, il suffit de voir le blog “kim jong-il looking at things” (la page facebook est excellente en plus)

  2. En apprenant la nouvelle j’ai tout de suite pensé à Pyongyang…
    Dans la famille Kim je voudrais le fils, …, bonne pioche!

  3. D’après une « rétrospective » consacrée à Kim Jong-il du journal suisse Le Temps, Kim Jong-il a fait retirer tous les portraits des deux Kim situés dans les lieux publics en 2004… Il ne devrait donc pas y avoir de troisième portrait à afficher (à moins que Kim Jong-un décide de tous les faire remettre ;-) )

  4. Grâce à la BD “Pyongyang” je me suis tout de suite sentie hautement concernée par cette nouvelle et vivement alertée !

    Ce qui continue à m’impressionner ce sont toutes ces scènes de pleurs collectifs…

  5. Moi aussi en apprenant la nouvelle, j’ai tout de suite pensé à Pyongyang…d’autant plus que je l’avais rendu la veille à la médiathèque (4ème emprunt…on ne s’en lasse pas).
    No2′s dead, Long live No3…Pour de faux ou pour de vrai, les Coréens du Nord n’ont pas fini de pleurer.

  6. C’est à dire qu’ils sont obligés d’exprimer leur chagrin, des agents surveillent et évaluent l’intensité du chagrin pour évaluer la loyauté de chacun au Cher Leader (voir la wikipage de Kim Il Sung, concernant ses funérailles, voir aussi “Death of the Father of the Socialist Homeland” – Kim Il Sung, sur Youtube, c’est très rigolo de voir comment c’est surjoué).

    Quant au petit dernier, hilarant, il en a juste l’air, mais il semblerait que son distingué papa l’ait bien choisi pour son impitoyable dévouement. C’est donc mal barré pour espérer une quelconque ouverture du pays dans les prochaines années, bien que certains experts lui pronostiquent une courte durée de règne, à cause de son jeune âge et de l’entourage militaire bien plus expérimenté et qui pourrait envisager un coup d’Etat.

    Quant à Kim, c’est le patronyme familial, suivi du prénom, comme c’est d’usage en Corée… C’est donc normal que ça commence par Kim, patronyme d’ailleurs assez courant en Corée me semble-t-il…

  7. à l’époque, on disait Kim-Jong II, ça faisait nom dynastique.

    Mais maintenant qu’on a Kim-Jong I (la prononciation des journalistes est aléatoire), je ne comprends plus rien.

  8. Kim Jong Il est remplacé par Kim Jong Un…
    je ne vois qu’une seule explication: c’est un compte a rebours !

    mais avant quoi !?

  9. Bonjour,

    En tant que sympathisant communiste j’ai moi même versé une larme en apprenant cette nouvelle. À l’heure du petit déjeuner. Vous vous rendez compte pour un communiste, apprendre une telle nouvelle au réveil ? Je crois que c’était un re-make nord coréen de la mort de Staline. J’aurais au moins vécu ça une fois dans ma vie. Belle production j’avoue mais ça m’attriste tout de même un peu ça m’a fait un choc.

    Sans faire l’apologie de la mort je trouve que le traitement de faveur occidental réservé à Kim Jong Il puis maintenant à Kim Jong Un relève un peu des donneurs de leçon comme les occidentaux savent bien le faire, n’admettant pas que des pays fassent encore de la résistance à la culture préfabriquée étatsunienne. Enfin c’est ce que je croyais avant de me plonger dans Pyongyang. Et après lecture je me suis bien dit “Quelle mauvaise foi de la part des occidentaux à l’égard des Camarades Nord Coréen !” S’il y a une pensée unique en Corée du Nord j’ai moi-même l’impression que la pensée unique est aussi légion dans les royaumes de la démocratie libérale…

    Ca peut surprendre mais cela reste un pays qui me fascine, à mettre sur la liste des pays que je veux visiter.

    Et on ne se fout pas de la gueule des camarades Nord-Coréens quand on les voit pleurer des torrents de larmes, ça se fait pas. Même si ça parait surréaliste j’aimerai bien nous y voir tous en train de pleurer en même temps sur la tombe de feu Jean Jaurès.

    À noter, pour montrer que je n’ai pas un mauvais fond, un dessin fabuleux de Luz parut dans l’Humanité du mercredi 21 décembre qui titrait : “Bouboule Ier roi du Famineland : Vous allez en chier plus que vous aller en manger”. Cela m’a fait hurler de rire…

  10. Petit rajout :

    Sur le photo montage de la propagande nord-coréenne, j’aimerai pas qu’on croit, parce qu’il a le bras tendu, qu’il y a une quelconque similitude avec le chantre du IIIème Reich…

    Par contre, la coupe de cheveux façon hardrockeur coréen ça doit être de famille.

    Ca va nous valoir des pinces collector avec la photo des 3 l’un à côté de l’autre, sauf s’ils ont arrêté les productions…

  11. Bonjour M Delisle,

    La façon dont vous montrez la propagande et surtout ses erreurs monumentales m’a beaucoup fait rire. Il semble assez hallucinant, dans un pays aussi totalitaire qu’on expose des images comme celle-là, en sachant pertinemment qu’elle sont archi -fausses. Et comme vous le dîtes si bien dans “Pyongyang” je me demande vraiment mais “est-ce qu’ils y croient eux, à ces conneries ?”

    Franchement, une bonne manière de montrer le non-sens de certaines choses qui existent encore dans le monde.

    On ne peut que saluer le peuple nord-coréen et espérer qu’il y ait un vrai changement pour que le “dernier” régime stalinien sur terre soit aboli.

  12. Les rumeurs de chirurgie esthetique vont bon train tant la ressemblance entre III et I est saisissante.

    Le culte de la personnalite est bien lance, mais l’age du nouveau capitaine pas totalement occulte: il est montre dans des postures plus jeunes, et proche du peuple, ou plutot des militaires (‘army first’ oblige). On a egalement vu Kim II expose en champion d’equitation, mais pas a blaguer avec des soldats, et pas a s’amuser dans un parc d’attractions (sur ce dernier coup, la propagande prend des risques vis a vis d’un peuple plus preoccupe par sa survie).

Leave a Reply