Than Shwe

Illustration pour un article sur la sortie de ” Chroniques birmanes” lors du festival d’Angoulême de 2008.

Than Shwe, l’homme fort de la dictature militaire en Birmanie est connu pour avoir déménagé la capitale du pays sans avoir prévenu personne. Cette année là, le festival d’Angoulême avait déplacé l’ensemble de ses activités en périphérie de la ville.

Après 22 ans au pouvoir, Tan Shwe et sa junte ont annocé des éléctions qui se dérouleront le 7 novembre 2010. Pas grand chose de démocratique à espérer de ce côté-là.

7 thoughts on “Than Shwe

  1. Chouette dessin.
    Et merci pour ce nouveau blog (que je découvre).

    Bise,

    Antoine

    PS : Etait-il nécessaire de mettre systématiquement un lien vers facebook ? J’ai l’impression désormais de ne plus “surfer sur internet” mais sur “surfer sur facebooknet” tant ce petit “f” crétin est présent partout.

  2. Salut! Mon mari a découvert l’edition brésilienne de ce livre par hasard hier soir et je l’ai commencé a lire tout de suite. C’est vraiment très bon! Ce n’est pas toujours qu’on a la chance de dire a l’auteur ce qu’on trouve de son travail 🙂

  3. À propos de « Chroniques birmanes »,

    J’ai le plaisir de vous annoncer que cette bédé a remporté le Prix des Lecteurs de critiqueslibres.com dans la catégorie Bande Dessinée.

    Cette reconnaissance symbolique a pour mission de faire découvrir aux 9,000 membres du site et au lectorat général, une œuvre méritant leur attention. Les lauréats sont élus par vote populaire.

    En vous remerciant pour ce plaisir de lecture, recevez nos sincères salutations !

    Benjamin Aaro

Leave a Reply to Maria-Clara Cancel reply