17 thoughts on “Le guide du mauvais père 1

  1. Tu es un monstre. Il faut que tu écrives une lettre de la main gauche avec une écriture de souris pour expliquer pourquoi “tu” n’as pas pu passer chercher la dent hier au soir. Moi c’est ce que je ferais.

  2. top!
    Ca me fait penser à la réponse que j’ai donné à mon fils quand il m’a pour la première fois dit que le père noël n’existait pas : “tu penses vraiment que c’est moi qui vais aller dans les magasins pour t’acheter tous ces cadeaux”

  3. Devrais-je sévir? Pauvre tit Louis.

    J’y pense, j’ai gardé ma dent de sagesse qu’on m’a arrachée. Je la sortirai la prochaine fois que tu viendras, ça me fera un euro du moins.

  4. Dans le même style, une amie à moi a expliqué longuement à sa petite fille que Saint Nicolas passait la nuit et reprenait les tututes pour d’autres enfants plus petits et laissait un petit cadeau à la place. D’abord récalcitrante la petite a fini par admettre la chose. La nuit, tel un ninja furtif, mon amie s’est glissée dans la chambre pour faire le nécessaire … le lendemain matin, sa fille est arrivée radieuse : maman, maman St Nicolas est passé me déposer un jouet …. ET IL N’A MEME PAS REPRIS MA TETINE !!!! :D Le ninja furtif, inquiet de réveiller la petite, avait oublié de terminer l’échange et de reprendre la tutute :D Autant te dire que le papa était mooooooort de rire ^^

  5. J’ai fait la même chose… au moins deux fois! La première fois en France (j’y habitais)… avec l’excuse de la surcharge de travail de la petite souris et des chats qui trainaient dans le jardin.
    Cet été, nous avons déménagé à Québec: là j’ai parlé de problème de juridiction (ici c’est la fée des dents…) et de “décalage horaire”-:)
    Finalement, ma petite A… a dit tout simplement: “Tu n’avais pas de monnaie?”

  6. Je suis en plein dedans en ce moment, c’est une pluie de denst de lait à la maison, mon problème perso c’est pas seulement d’y penser (un seul oubli), c’est plutôt le plancher qui craque pile à l’entrée de la chambre et une saloperie de boîte à dent didl impossible à ouvrir offerte par le père noël… J’ai l’impression dêtre Jack Bauer à chaque tentative…

  7. Merveille des merveilles. On l’a tous vécu, mais sous votre plume cela prend une autre dimension. Vous lisant, je ressent encore la vague culpabilité. Mais le coup du petit mot marche toujours. Dans les cas les moins critiques, notre grand truc, c’était de laisser la pièce sans trouver la dent (oui, bon, la tête d’un enfant est lourde, parfois). Pas facile, ensuite, de récupérer la dent pour la glisser dans la même boîte que ses copines !

Leave a Reply