1 thought on “La question sensible des conflits du Moyen-Orient confrontée à l’humour de la BD autobiographique

  1. On a découvert “Chroniques De Jérusalem” au début de notre séjour à Casablanca, en 2018 : outre le fait qu’il s’agissait de ma première expérience dans un pays musulman, étant papa au foyer à l’époque, les situations et anecdotes m’ont touché spécialement. Et c’est vrai qu’à partir de cette lecture, nous sommes attirés par des récits autobiographiques situés au Moyen-Orient, d’abord proposés par la médiathèque de l’Institut Français.
    Bref, merci pour les chroniques (et le reste de votre ouvrage) et merci également pour le lien à l’article qui a l’air très intéressant.

Leave a Reply