Ménage de printemps

cartonsJ’ai décidé de prendre mon courage à deux mains et de faire du ménage dans mes traductions. J’ai retroussé mes petites manches et je me suis fait un site pour mettre tout ça en ordre. Comme ça je m’y perds plus et je peux répondre rapidement aux questions des éditeurs. C’est fou ce qu’on arrive à faire avec WordPress et un peu de php.

Voilà le travail

 

 

La dernière en date, c’est la version portugaise par l’éditeur brésilien Zarabatana.

Et il y a un birman qui a fait une traduction de Chroniques birmanes.  Ça m’a l’air d’être de l’auto-édition. J’ai bien hâte de recevoir ma copie.

7 thoughts on “Ménage de printemps

  1. Pouvoir publier un bouquin qui évoque la censure de son propre pays. Un beau symbole, l’édition birmane des mêmes chroniques.

  2. I was wondering how long it will be before your book makes the banned books lists in Myanmar. Now that relations are thawing is it still politically wrong to use the new name?

  3. Tu te rabats sur J. Peterman (Seinfeld) qui proclamait haut et fort: “Some may call it Myanmar but it’ll always be Burma to me!” et on a donc Burmese Chronicles. Je suis en train de le lire et c’est EXCELLENT! Merci Guy.

Leave a Reply to Dale Hoverman Cancel reply