Rolling Stone’s 50 best graphic novels

rollingstone

J’ai l’honneur de faire parti d’un classement des 50 meilleures bandes dessinées selon le magazine américain Rolling Stones.  C’est intitulé comme ça :
The 50 Best Non-Superhero Graphic Novels. C’est là qu’on voit qu’en anglais c’est pas facile de mettre un nom pour décrire une certaine bande dessinée. A un moment, on avait graphic novel pour faire la distinction entre Maus et Spiderman. Sauf qu’il y a des petis malins qui ont fait des histoires avec des supers héros qui lorgnaient pas mal du côté du graphic novel. On pense à Miller ou à Moore. Donc aujourd’hui pour être bien certain qu’on veut parler d’histoires dessinées où on ne trouvera personne avec des supers pouvoirs, on arrive avec Non-Superhero Graphic Novels. wtf
Moi, je dis, vive la bd !

drawnout
Maus est en 3e, je l’aurais mis en premier. David B  8e et premier francophone, tout à fait mérité.

drawnout2
Je suis en 19e. Tintin en 13e .  Tiens, c’est du “graphic novel” Tintin, je comprends plus rien alors.

drawnout3
En 30e L’Incal !? Moi, en 19e devant Mœbius, c’est du grand n’importe quoi.

5 thoughts on “Rolling Stone’s 50 best graphic novels

  1. Je vote pour Maus en première aussi! Bien que vous soyez non loin derrière, Maus reste selon moi le meilleur livre toutes catégories confondues! Il est vrai que c’est un bien étrange palmarès…

  2. Euh, c’est Rolling Stone et non Rolling Stones. Alors ton titre devrait être “Rolling Stone’s 50 Best Graphic Novels!” Sprry, once an editor, always an editor!

    Félicitations, M. Delisle, je suis un grand fan!

  3. Le livre de Chris Ware, “Jimmy Corrigan, The smartest kid on earth” mérite la première place autant que “Maus”. En tout cas à mon avis. De plus, j’aime beaucoup “L’Incal”, mais j’aurais aussi classé “PyongYang” avant. Félicitation !

Leave a Reply